Parrainer un membre de la famille

Les Canadiens et les résidents permanents peuvent aider certains membres de leur famille à immigrer au Canada. Ce processus est appelé parrainage de famille.

Chaque type de membre de la famille a son propre programme et ses propres conditions.

Les membres de la famille qui peuvent être parrainé au Canada:

  1. Un époux ou conjoint de fait
  2. Parents et grands-parents
  3. Enfants à charge
  4. Les enfants à charge d’un époux ou conjoint de fait
  5. Enfants à charge adoptés
  6. Un membre de la famille qui ne figure pas dans la liste ci-dessus, uniquement dans des circonstances très spécifiques, lorsque le citoyen canadien ou le résident permanent n’a aucun autre membre de sa famille à l’étranger ou au Canada.

Il y a toujours un niveau de responsabilité associé au parrainage de famille. Le citoyen canadien ou résident permanent qui est le parrain devra signer un document appelé « l’engagement » qui représente une promesse de prendre soin du membre de la famille étranger pendant un certain nombre d’années après avoir reçu la résidence permanente. Si le parrain a un cosignataire, par exemple son conjoint, qui aide également à parrainer le membre de la famille, la responsabilité est également partagée par le cosignataire, même si leur relation se désintègre.

Il est important de comprendre toutes les implications du parrainage de famille avant de soumettre une demande. Nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec notre consultante en immigration réglementée afin de disposer de toutes les informations utiles sur le processus et sur ce que cela signifiera pour vous et votre famille.

Parrainage d’un époux, conjoint de fait ou partenaire conjugal

Le parrainage des conjoints est probablement la forme de parrainage de famille la plus répandue au Canada. Il s’agit d’un programme qui permet aux Canadiens et aux résidents permanents de parrainer leur époux ou conjoint de fait âgé d’au moins 18 ans pour qu’ils obtiennent la résidence permanente au Canada. Le parrain doit satisfaire à une liste de conditions, mais en général, la personne doit être âgée de 18 ans, être citoyen canadien ou résident permanent, ne pas recevoir de soutien financier de gouvernement, sauf en cas d’invalidité, et pouvoir subvenir aux besoins de son conjoint étranger à son arrivée au Canada et au cours des trois prochaines années. Pour une liste complète des exigences, cliquez ici.

Voici quelques faits sur ce processus:

Qui peut être parrainé:

  1. Un conjoint défini par un mariage. (Les mariages par procuration ne sont plus acceptés.)
  2. Un conjoint de fait défini par une période de résidence partagé avec le parrain d’au moins 12 mois.
  3. Un partenaire conjugal défini comme ayant une relation depuis au moins un an, l’étranger réside à l’extérieur du Canada et ne peut pas se marier avec le parrain ni vivre avec celui-ci pour des raisons indépendantes de sa volonté.

Quel revenu est nécessaire pour parrainer un conjoint ou un partenaire?

Aucun revenu minimum officiel n’est requis pour parrainer un conjoint ou un partenaire et leurs enfants à charge (tant que ces enfants n’ont pas leurs propres enfants). Cependant, il est important de montrer que le parrain, même s’il est actuellement au chômage, dispose des ressources nécessaires pour prendre soin des personnes qu’il parrainera. Par exemple, en montrant des épargnes ou des opportunités d’emplois temporaires.

Le commanditaire peut-il vivre à l’extérieur du Canada pendant le processus?

Le parrain peut vivre à l’extérieur du Canada au cours du processus uniquement s’il est citoyen canadien. Si le répondant est un résident permanent, il doit habiter au Canada. Si un parrain vit à l’extérieur du Canada pendant le processus, il devra éventuellement retourner au Canada avant la fin du processus pour indiquer son intention de s’établir de manière permanente au Canada.

Où sera traitée la demande?

Au Canada :

La demande peut être traitée à l’intérieur du Canada si le candidat étranger vit actuellement au Canada avec un statut d’immigration légale. Par exemple, si la personne est au Canada en tant que touriste, travailleur ou étudiant. Lorsqu’une demande est traitée à l’intérieur du Canada, le demandeur peut recevoir un permis de travail ouvert pendant qu’il attend le traitement de sa résidence permanente. Toutefois, ces candidats ne doivent pas quitter le Canada dès le moment où leur demande est reçue par IRCC et jusqu’à ce qu’ils reçoivent leur statut de RP. Une demande faite au Canada est sans appel et doit être préparée avec une extrême prudence pour assurer les meilleures chances de succès.

A l’étranger :

La demande peut être traitée à l’extérieur du Canada si le demandeur est au Canada ou à l’extérieur du Canada. Lorsqu’une demande est traitée à l’extérieur du Canada et que le demandeur est au Canada, il lui incombe de conserver un statut d’immigration légale. Par exemple, si une personne est au Canada en tant que touriste et envoie une demande de parrainage de conjoint à traiter dans son pays d’origine, cette personne est responsable de l’extension de son statut de touriste par le biais d’une fiche de visiteur ou d’un autre statut (étudiant ou travailleur). Lorsque la demande est traitée à l’extérieur du Canada, le demandeur peut voyager librement pendant le processus et la demande peut faire l’objet d’un appel si elle est refusée.

Combien de temps cela prend-il?

La plupart des demandes au Canada sont traitées en 12 mois. Le permis de travail ouvert arrive généralement après 4 mois.

Les délais de traitement à l’extérieur du Canada dépendent du bureau qui s’occupe du dossier. Vous pouvez vérifier les temps de traitement ici.

 

 

Avant de soumettre une demande de parrainage d’un conjoint ou d’un partenaire et de leurs enfants, vous devez tenir compte de plusieurs autres facteurs importants. Nous vous recommandons vivement de prendre rendez-vous avec notre consultante en immigration canadienne réglementée pour discuter de tous les détails de votre cas, car chaque famille est unique.